kathy Maille - Raconte-moi une histoire (1)
kathy Maille - MEDIUM - TAROLOGUE
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.


                                                           



Dans ces pages, je vous raconte des histoires vécues 





                                             

                                            Temps mort



La vieille comtoise semblait se moquer du « Temps qui passe » Ses aiguilles  immobiles avaient depuis toujours refusé d’avancer.

Nous sommes en juillet. Le père  est décédé depuis janvier et les enfants ont pris l’habitude de revenir passer les week-ends dans la grande maison familiale. Les mois passants, l’absence et le manque deviennent de plus en plus intolérables. Ce soir-là, ils se sentent encore plus désemparés que les autres soirs. Ils évoquent l’Absent.

C’est la fille aînée qui ose lancer l’idée : Appeler le défunt.

Il n’y a pas de rituel particulier. Chacun reste à sa place autour de la grande table de ferme. Le silence se fait, et la sœur aînée s’adresse à l’Absent par trois fois avant qu’enfin des coups terribles ne résonnent dans le mur de la montée de l’escalier. Tous sont impressionnés mais incrédules. La sœur aînée reformule sa demande par trois fois et par trois fois, les coups reprennent. C’est tellement fou qu’ils demandent une preuve. Mais quelle preuve ? C’est encore la sœur aînée qui suggère une possibilité. En effet, son regard vient de se poser sur la grande horloge silencieuse. Cette horloge achetée par leur mère, et que leur père menaçait de jeter à la décharge à chaque dispute avec sa femme, était devenue un témoin silencieux de tous les moments futiles ou marquants de leurs jeunes existences. Elle n’avait jamais fonctionné cette comtoise, alors le défi devenait évident pour tous.  Leur père devrait « s’arranger » pour que cette comtoise accepte de donner l’heure au minimum cinq minutes avant le lendemain midi.

Le matin suivant, ils surveillent à tour de rôle la grande horloge. Plus le temps passe et plus le silence de l’horloge se fait pesant… Avec le retour du soleil, on n’y croit plus vraiment, au miracle. 

Alors qu’ils dressent le couvert en prévision du déjeuner, un visiteur sonne à la porte. C’est leur grand père paternel. Ils sont sidérés par la présence du vieil homme, il faut vous dire qu'il n’était entré dans la maison de son fils qu’une seule fois, le jour de l’enterrement. Il refusait les invitations et tous devaient aller vers lui. On l’invite à s’asseoir. Il refuse de partager le repas, mais accepte le verre de rouge. Il raconte qu’il vient du cimetière, que son fils lui manque. Jamais cet homme n’a débité autant de mots à la fois et ses petits-enfants en sont bouleversés. Et puis le regard du vieil homme se pose sur les aiguilles immobiles de la grande horloge. Il s’étonne de son non-fonctionnement. On lui explique qu’elle n’a jamais fonctionné, cette horloge, et qu’elle ne pourra jamais fonctionner, mais le vieux têtu en a vu d’autres et décide que cette rebelle ne lui résistera pas bien longtemps. Tous échangent des regards interrogateurs, se pourrait t-il que…? L’émotion est à son comble. La scène devient surréaliste. Le grand père ouvre le ventre de la comtoise, tire sur les poids du mécanisme et pour la première fois, ils entendent le tic-tac de la Belle Rebelle. Un dernier geste pour positionner les aiguilles et tout fonctionne à nouveau. Il n’en fallait pas plus pour mettre du baume au cœur du vieil homme qui très vite quitte la maison. A croire que sa visite inopinée n’avait été programmée que pour cette  étrange mission.

Le souffle coupé , ils se sont assis autour de la table. Le cœur battant, les larmes aux yeux, recueillis, les enfants du défunt fixent les aiguilles du cadran. Tic-tac - dit l’Horloge - tic tac-

Ce tic-tac insolite, c’est le cœur de leur Père, ils en sont convaincus.

Cinq minutes plus tard, à midi, comme convenu avec l'Absent, le mécanisme s'arrête, parce que la vieille Horloge, figée dans l’Eternité, se moque du temps qui passe…

  

                                                          KRM (texte juin 09- protégé)


                                                         A Bientôt














































































Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint